Partie Yggdrasil du 8 mars 2013 Compte rendu par Talpa

Publié par Kerlaft le Roliste Ecrit Par Talpa

Pour une fois, ce n’est pas moi qui fait le compte rendu de partie mais une joueuse : Talpa (alias Lares la joueuse au caractère très affirmé ^^)

Étant en voyage, je ferai une mise en page illustrée de retour à mes pénates.

Pour l’instant je m’efface devant la prose.

image

Vendredi 8 mars 2013.
Retrouver la fille du Jarl.
Participants :
– Alberic Birger, soigneur
– Fenris, mercenaire
– Kal Thornton, fils du chef de guerre de notre village
– Swan Henderson, hirdmen
– Helha Dagdötter, scalde.

Nous arrivons à la cité des chaînes.
image

Les marins de notre navire doivent aller dans les tavernes se renseigner.

Un petit groupe armé vient à notre rencontre.

Nous demandons des renseignements sur un marchand de peau et j’explique notre présence car nous voulons acheter des peaux pour notre Jarl.

Le chef du groupe nous parle de Blotolf un excellent marchand.

Le soigneur et le mercenaire restent avec les marins se renseigner dans quelques tavernes.
image

Ils apprennent qu’un important groupe d’esclaves est sur le départ en direction des mines de fer de la Norvège.

Les bateaux qui ont fait le rapt appartiennent à Hrapp Annsson deuxième homme le plus puissant de la ville.

Nous arrivons chez Blotolf, petit homme gras et luisant. Swan voit qu’il est s’agit d’un important marchand d’esclaves.
image

La princesse est jute (17 ans) ou le fils du Jarl d’Odense (19 ans).Blotolf nous parle de Lopin qui aurait une jeune fille jute dans son entrepôt. Il s’agit d’une denrée rare.

Cet entrepôt est dans le pâté de maisons suivant. Pour les jeunes hommes, il faut plutôt voir dans la ville d’à côté. Une grande partie du butin que nous voyons est jute, en particulier un coffret aux armes de la ville d’Odense. Le marchand refuse de s’en séparer.

Nous rentrons dans la taverne où nous avions rendez-vous, nous attendons.
image

Certains bougres de la taverne commencent à lorgner la lance d’Odin. Il va falloir se battre ! Swan en tue un, j’en attaque un autre mais il esquive ! Le combat est rude et j’arrive à éviter leurs attaques directes. Kal aussi est au prise avec des soldats. Il occis un de ses adversaires. Le dernier des adversaires part en courant : les têtes ont volé et la victoire est intégrale !
image

Swan a gagné 3 onces d’argent et une once d’or, once qu’il donne à Kal.Nous sommes respectés et l’on nous invite à boire. Swan étant blessé, je lui fais un garrot trop serré.

Alberic, heureusement le soigne rapidement.

Nous nous échangeons les informations : Hrapp Annsson est en réalité un vassal de Harry Stiegsson.

Nos informations concordent. La seule chose qui nous inquiète est le départ dès demain d’un groupe d’esclaves pour les mines de fer de la Norvège.
image

Nous décidons de donner priorité au fils du Jarl.Un navire danois a été récemment capturé. Il y avait un riche butin. Des émissaires d’Uppsala sont venus festoyer avec Harry. Ce dernier vient de tuer le chef de ses Hirdmen, ce dernier ayant eu une aventure avec la femme d’Harry désormais cloîtrée. Les funérailles sont prévues demain.Fenris essaie de dessoûler grâce à une décoction de bouleau noire.

Je pars en observation. À quelques pas de moi, Swan me suit. Chez Lodin, je ne vois pas grand chose, la grande porte est ouverte et apparaît solide. La petite porte de derrière à l’air moins solide mais j’entends des oies.
image

Lodin et moi parlons. Il me parle de Guldaf Guldalfsson qui s’occupe des esclaves envoyés aux mines. Je lui achète quelques mouchoirs.Nous rentrons à l’auberge dormir un peu. Alberic envoie des graines infusées dans des soporifiques aux gens qui dorment.
image

Nous partons à la nuit tombée, Kal esquive un chat errant qui miaule tout de même. Un vieil ivrogne se jette à ses pieds, tenant des propos décousus. Les oies dorment. Par mesure de prudence, nous leur tordons le cou.

En arrivant, devant la porte fermée de derrière, Kal soulève discrètement la barre de derrière qui tombe sur le sol, avec quelques nuisances sonores. Swan et Fenris entendent des ronflements.
L’obscurité est profonde, Swan en profite pour sortir un brasero de lumière.
image

Dans cette salle plongée dans le noir, il y a un vieux mercenaire en trainée ronfler.Fenris l’assomme et fouille le dormeur. Rien. Dans le couloir, il y a un escalier de bois. Quelques grincements émanent de la structure en bois. Swan tombe à la renverse dans les escaliers, jure bruyamment, bouscule Alberic et enflamment des peaux. Nous éteignons le feu tant bien que mal. Swan monte l’escalier 4 à 4, une porte s’ouvre et un homme, quelque peu endormi mais son épée à la main, apparaît.
image

Swan l’assomme immédiatement, de plus Lodin se retrouve gravement brûlé et attaché’Swan et Kal fouillent le bureau, Fenris et moi fouillons la chambre et Alberic s’occupe des latrines.
image

Dans le bureaux ils découvrent que les affaires n’étaient pas florissantes. Il y a tout de même une once d’or. Dans les latrines, il y a deux onces d’or cachées. Dans la chambre, Fenris découvre un journal, la princesse serait retenue chez Harry. Tout un coup, on entend des bruits venant d’en bas.Nous allons nous battre. Swan détache Lodin et lui tord le cou. Deux personnes arrivent. Il s’agit de gardes de la ville, venus avec des torches. Laissant les autres se battre, je suis Alberic en sautant par la fenêtre. Il me réceptionne.
image

Pendant que nous faisons le tour du bâtiment, les autres dégringolent les escaliers et se retrouvent face à 10 gardes, le mercenaire s’arrête pour fouiller les deux cadavres en bas de l’escalier : une once d’argent sur le premier corps. Kal décide d’utiliser les pouvoirs de sa lance :  » Par Odin !!!
image

« Le toit de la maison explose. Les gardes sont éparpillés. Nous les assommons pour qu’ils meurent dans l’incendie de la maison,toutefois la réussite de l’explosion indique le contentement d’Odin.Toute la maison brûle voire même le pâté de maison avant que le feu ne soit circonscrit.
image

Évidemment nous aidons à éteindre l’incendie. Nous retournons dormir sur le bateau. Le lendemain matin, nous demandons au capitaine de se préparer à un départ précipité et allons voir Hrapp.

Rapport suivant

Laisser un commentaire