Shadow of the Comet

(Sortie : 1993. Supports : PC. Editeur : Infogrames.)

jaquette-shadow-of-the-comet-pc-cover-avant-gL’histoire : 1834, Lord Boleskine, se rend dans la ville d’Illsmouth, Nouvelle-Angleterre, Pour y prendre des clichés de la comète de Halley, car, dit on, elle frôlerait le ciel a cette endroit, et ne serait qu’a une portée de fusil. Lord Boleskine sera retrouvé dément et enfermé au St Andrew Hospital. 1910, vous êtes John T. Parker, jeune photographe de renom chargé de ramener des photos du passage de la comète de Halley et d’enquêter sur les raisons de la folie de Lord Boleskine…

call-of-cthulhu-shadow-of-the-comet_26Le jeu : Shadow of the Comet est un jeu d’aventure des plus classique. Mais ses graphismes… restent encore aujourd’hui, de toute beauté! Moteur graphique hérité du jeu   Eternam, vous contrôlez le héros dans des décors bitmap en fausse perspective. Décors provenants de photos ou de peintures digitalisés et intégrés! A cela viennent s’ajouter les comet_06gros plans des visages pendant les dialogues, et vous comprendrez que le travail est proche du chef d’oeuvre quand on pense qu’il n’y a au final que 256 couleurs!

La musique n’est pas non plus en reste. Composée par Philippe Vachey, en osmose parfaite avec l’univers, alternant silences lourds, passages pesants et pointes dramatiques.La version CD proposant aussi un speech pack hélas seulement en anglais!

Les défis de ce jeu restent relevés. Une trentaines de shadowofthecomet-9personnages vaquants à leurs occupations à questionner, de nombreux allers-retours dans un village qui finalement est plus vaste qu’il n’y parait, donc certains lieux sont volontairement labyrinthique (forêt). On peut ajouter aussi quelques actions à effectuer qui ne sont pas du tout suggérées, les difficultées de certains 1272853116puzzle soumis, pour certains, a un chronomètre et les morts autant malheureuses que subites et brutales. Ca sent bon le jeu à l’ancienne, celui qui ne fait rien pour aider le joueur, mais quand on y arrive on peut être fier de soit.

Shadow of the Comet2Anecdotes : L’aventure est inspirée de la mythologie et de l’univers d’H.P. Lovecraft. Il reprend notamment des éléments du Cauchemar d’Innsmouth, de La Couleur tombée du ciel ou encore de l’Abomination de Dunwich, tous de Lovecraft.

comet_03Lovecraft apparaît dans le jeu sous un nom différent, ainsi que les acteurs Jack Nicholson et Vincent Price. D’autre part, on peut remarquer plusieurs clins d’œil à Lovecraft, comme en témoigne le tableau de lui même dans la résidence du personnage principal.

Il existe deux versions du jeu ; une version disquette, et une 1573-6-shadow-of-the-cometversion CD-ROM plus tardive. La version CD-ROM ajoute au jeu la possibilité de jouer uniquement avec la souris, et une bande-son revue et augmentée. D’autre part, dans la version CD-ROM se trouve une autre application : “le Musée” recensant plusieurs objets fictifs ou réels, liés à Lovecraft ou au mythe de Cthulhu, sous une interface didactique.

2 réflexions au sujet de « Shadow of the Comet »

  1. Ping : [Tuto] Dosbox : et l’ISO fut! | Nostalgeek!

  2. Ping : Rétro – Aventures : Shadow of the Comet | Khomenor le Nostalgeek!

Laisser un commentaire