La Saga Ultima – Utima 8 : Pagan

(Sortie : 1994. Supports : PC. Editeur : Origins Systems.)

ultima8L’histoire : À la suite de la défaite de Batlin dans Serpent Isle, le Gardien enlève l’Avatar sur un monde qu’il détruisit jadis : Pagan. Les habitants de Pagan, les zealans, avertis de l’arrivée d’un dieu destructeur sur leur monde par la voix télépathique du dénommé Gardien, érigèrent, comme celui-ci le leur conseilla, un monolithe de roche noire qu’ils vénérèrent. Ils devinrent ainsi les pagans. Dès que le monolithe fut achevé, comme l’avait prédit le Gardien, le destructeur se montra. u8paganA son arrivée, il détruisit d’un regard le monolithe avant de se retourner contre les habitants de ce monde. Le monolithe se fragmentant, il donna cinq pierres de roche noire. De quatre des pierres, semble-t-il, sortirent quatre titans représentant chacun un élément : eau, feu, terre, air. Les titans se retournèrent contre le destructeur, le détruisirent, et se firent adorer en dieux par les mortels d’un monde complètement ravagé.

INTRO8L’Avatar reprend conscience sur le rivage après avoir été sauvé de la mer par un pêcheur. Il assiste à l’exécution par décapitation d’un citadin, commandé par le souverain tyrannique de la région, Lady Mordea.

maxresdefaultLe jeu : Ultima VIII ne fut pas aussi bien reçu qu’Ultima VII et un certain nombre de personnes, y compris Richard Garriott, mirent ce demi-échec sur le compte d’un développement trop hâtif causé par la pression de l’éditeur, Electronic Arts, sur le studio de développement pour que celui-ci sorte le jeu au plus vite. De plus, l’abandon de u8_02plusieurs caractéristiques appréciées dans les précédents épisodes — comme la succession du jour et de la nuit, par exemple —, un monde considérablement plus petit, des passages d’arcade peu maniables, déplurent visiblement aux fans. Le jeu comportait des bugs fréquents et le scénario plusieurs incohérences.

u8_09Une deuxième édition corrigea les bogues et les incohérences ainsi que les problèmes rencontrés lorsque le personnage sautait, conduisant à un jeu de rôle nettement acceptable, mais trop tard pour sauver la réputation du jeu.

smfrontThe Lost Vale est une extension pour Ultima VIII qui, bien que prévue depuis le début et attendue par la communauté des joueurs, ne fut jamais publiée; elle fut en effet annulée lorsque le jeu ne se vendit pas aussi bien qu’espéré. Des indices présents dans Ultima VIII laissent à penser que cette extension aurait ajouté une nouvelle histoire à propos des « Zealans », adeptes d’une ancienne religion, résistant aux Titans.


Laisser un commentaire