La Saga Ultima – Utima 7 Part Two: Serpent Isle

(Sortie : 1993. Supports : PC. Editeur : Origins Systems.)

Serpent-cL’histoire : Dans Ultima I: The First Age od Darkness, une partie de l’univers du jeu était connu comme “Les Terres du danger et du désespoir.” Shamino en était le dirigeanrt. Les terres du danger et lu désespoir ont disparues pendant les événements cataclysmiques des trois premiers jeux Ultima et sont devenus l’ile Serpent (Serpent Isle), séparée de Britannia depuis Ultima IV.

Dix-huit mois après la quête de La Porte Noire, Lord British serpentienvoie l’Avatar et trois de ses compagnons (Iolo Fitzowen, Shamino et Dupré) sur l’Île Serpent sur les traces de Gwenno et Batlin.

L’Île Serpent, une grande île globalement plus froide que Britannia, est couverte de ruines d’une civilisation disparue (les Ophidiens) et peuplée de dissidents du règne de Lord SItitleBritish, venus ici après l’unification de Sosaria par le souverain, d’une colonie établie par la Confrérie avant votre retour en Britannia, ainsi que par d’autres peuples humanoïdes (gobelins, gargouilles, gwanis). Les cataclysmes qui frappent ce monde ne sont pas sans rapport avec l’étrange philosophie de la civilisation ophidienne et sa disparition.Bridge

Le jeu : Il s’agit du premier jeu de la série depuis Ultima III à se dérouler en dehors de Britannia. La quête principale est beaucoup plus longue que celle de La Porte Noire. Une Voldincertaine liberté d’action est offerte au sein de la quête principale (les quêtes du courage, de l’amour et de la vérité peuvent être menées dans l’ordre choisi, de même que la recherche de certains attributs du hiérophante de l’équilibre). Les quêtes annexes (non nécessaires) sont en revanche très peu nombreuses.

Parmi les quelques améliorations du moteur de jeu : La représentation plus grande des visages lors des dialoguesGwani, une vue « inventaire » plus réaliste des équipements portés par le joueur.

Est sorti quelques mois plus tard l’extension Silver Seed. La découverte d’une relique ophidienne – l’amulette de l’Equilibre – offre à l’Avatar la possibilité d’un voyage à travers l’espace et le temps Seed-cvers une forteresse de l’Ordre à l’époque de la guerre civile entre les partisans de l’Ordre et du Chaos. Cette forteresse – le Croc du Serpent – renferme la graine d’argent, nécessaire au rétablissement de l’Equilibre. Les soldats de l’Ordre ne donneront cependant la graine qu’à celui qu’ils reconnaîtront comme le Champion de l’Equilibre. De plus, l’accès à ce trésor est verrouillé par un système nécessitant quatre orbes magiques perdues ou dérobées par les forces du Chaos

FortressL’extension Silver Seed n’a pas été correctement terminée en raison d’une sortie précipitée par Electronic Arts (encore eux!), l’histoire racontée dans l’extension n’est pas correctement conclue, pas plus qu’elle ne semble «connectée» avec l’ile Serpent en dehors de quelques objets.

3 réflexions au sujet de « La Saga Ultima – Utima 7 Part Two: Serpent Isle »

  1. Merci beaucoup pour la chronique de toute cette saga ! Elle avance à grand pas, reste maintenant à avoir ton avis éclairé : quel est le meilleur des Ultima ?
    En passant, j’hésite à me lancer dans les jeux de Jeff Vogel (Spiderweb), est-ce qu’ils tiennent la comparaison avec la série Ultima ?

    • Je ne connais pas la série spiderweb. Je te conseille de commencer avec Ultima 7 sous moteur exult (tuto a venir) puis le 8 et le 9 … le 6 est sympas .. mais étant la fin d’un arc, il te faudrait commencer par le 4 qui accuse bien le poids des ans

Laisser un commentaire