Cobra : Les feuilles de groupe et de personnages

cobra.jpgVenu du nulle part c’est Cobra ….
Plus vif que le serpent c’est Cobra …
Personne ne l’aperçoit c’est Cobra …
Mais il est toujours là c’est Cobra …

Qui a donc rendu éditable les feuilles de Cobraaaaaa ???? C’est notre ami Khomenor qu’on adore !!!!!

Sur la demande mon ami Benoit, j’ai donc passez un peu de temps  afin de rendre la feuille de groupe et les feuilles de personnages éditables. Alors devant vos yeux ébahis, Zim Boum Boum, Magieeeeeeeee !

Feuille de Perso – Héros

Feuille de Perso – Héroïne

fiche de groupe

PS : Les téléchargemetns de feuilles sont suspendus jusqu’à un retour positif de Pulp Fever, voir commentaires plus bas

12 réflexions au sujet de « Cobra : Les feuilles de groupe et de personnages »

  1. Bonjour, désolé de jouer les pisse-froid mais il n’y a pas eu d’autorisation de la part de Pulp Fever pour publier ces fiches. Les ayant droits sont très vigilants sur ce qui circule dans le cadre de la licence accordée. Nous ne refusons pas d’étudier les propositions d’aides de jeu, mais pour que tout ceci reste un plaisir et ne nous mette pas en porte-à-faux, il serait bien d’en discuter auparavant. Merci de votre compréhension, cordialement, l’éditeur.

    • Bonjour a vous Pulp Fever, il est dommageable que mon travail vous mette en porte à faux. Mais je vos avouerais que c’est la première fois que mon travail, libre et gratuit, est remis en cause! Je n’ai jamais eu ce genre de problème avec d’autres éditeurs, que ce soit Edge avec la licence Star Wars ou l’Anneau Unique, John Doe pour Icons ou Sans Détours pour Hollow Earth Expédition, qui ne m’ont jamais fais de retour négatif même en publiant mes travaux sur leurs forum respectif. Je vais donc supprimer les liens jusqu’à un retour positif de votre part!

      • Comprenons-nous bien : il ne s’agit pas de critiquer votre travail ni d’en faire un retour négatif, le souci ne se situe pas là, car dans le fond, votre initiative est même plutôt sympathique. Le problème est que Pulp Fever doit se plier à des contraintes très strictes quand à l’utilisation gratuite (et même payante) qui est faite de l’imagerie de Buichi Terasawa à travers le jeu de rôle. Nous devons demander nous-même l’autorisation pour poster la moindre image, même une simple image de profil sur la fan page FB de Cobra ou un article de presse (dans le scénario de Casus Belli nous n’avons pas eu l’accord d’utiliser du matériel officiel pour l’illustrer). Peut-être que les autres éditeurs n’ont pas ce type de contraintes-là avec leurs licences, c’est même certain, mais nos rapports avec le Japon sont ainsi et de leur respect dépend la suite de notre collaboration. Concrètement, nous demandons aux gens qui veulent produire une aide de jeu de bien vouloir nous contacter et de nous la présenter 1) pour vérifier que l’on reste bien “dans les clous” de la marge de manoeuvre qui nous est accordée, et 2) que nous puissions répondre simplement : “oui, nous sommes au courant, tout est ok” si on nous posent la question. De plus, cela permet de diffuser plus largement une aide via le réseau officiel du jeu et den faire profiter un plus large nombre. Je comprends parfaitement que de telles contraintes soient “pénibles” surtout pour une contribution comme celle-ci, mais il est au moins aussi pénible de recevoir un e-mail soulignant notre incapacité à gérer les termes du contrat comme cela a déjà été le cas. Dans le cas présent il n’y a évidemment pas mort d’homme car vous n’avez pas altéré l’image du produit, donc un simple échange de mail suffit. Nous procédons à un simple rappel de ce type dès que nécessaire afin d’éviter le moindre malentendu avec qui de droit. J’espère que vous comprendrez la position de Pulp Fever et, si vous le souhaitez, j’attends votre e-mail à contact@pulpfever.com. Cordialement.

  2. Bonjour a vous Pulp Fever, il est dommageable que mon travail vous mette en porte à faux. Mais je vos avouerais que c’est la première fois que mon travail, libre et gratuit, est remis en cause! Je n’ai jamais eu ce genre de problème avec d’autres éditeurs, que ce soit Edge avec la licence Star Wars ou l’Anneau Unique, John Doe pour Icons ou Sans Détours pour Hollow Earth Expédition, qui ne m’ont jamais fais de retour négatif même en publiant mes travaux sur leurs forum respectif. Je vais donc supprimer les liens jusqu’à un retour positif de votre part!

    • Comprenons-nous bien : il ne s’agit pas de critiquer votre travail ni d’en faire un retour négatif, le souci ne se situe pas là, car dans le fond, votre initiative est même plutôt sympathique. Le problème est que Pulp Fever doit se plier à des contraintes très strictes quand à l’utilisation gratuite (et même payante) qui est faite de l’imagerie de Buichi Terasawa à travers le jeu de rôle. Nous devons demander nous-même l’autorisation pour poster la moindre image, même une simple image de profil sur la fan page FB de Cobra ou un article de presse (dans le scénario de Casus Belli nous n’avons pas eu l’accord d’utiliser du matériel officiel pour l’illustrer). Peut-être que les autres éditeurs n’ont pas ce type de contraintes-là avec leurs licences, c’est même certain, mais nos rapports avec le Japon sont ainsi et de leur respect dépend la suite de notre collaboration. Concrètement, nous demandons aux gens qui veulent produire une aide de jeu de bien vouloir nous contacter et de nous la présenter 1) pour vérifier que l’on reste bien “dans les clous” de la marge de manoeuvre qui nous est accordée, et 2) que nous puissions répondre simplement : “oui, nous sommes au courant, tout est ok” si on nous posent la question. De plus, cela permet de diffuser plus largement une aide via le réseau officiel du jeu et den faire profiter un plus large nombre. Je comprends parfaitement que de telles contraintes soient “pénibles” surtout pour une contribution comme celle-ci, mais il est au moins aussi pénible de recevoir un e-mail soulignant notre incapacité à gérer les termes du contrat comme cela a déjà été le cas. Dans le cas présent il n’y a évidemment pas mort d’homme car vous n’avez pas altéré l’image du produit, donc un simple échange de mail suffit. Nous procédons à un simple rappel de ce type dès que nécessaire afin d’éviter le moindre malentendu avec qui de droit. J’espère que vous comprendrez la position de Pulp Fever et, si vous le souhaitez, j’attends votre e-mail à contact@pulpfever.com. Cordialement.

  3. Bonjour a vous Pulp Fever, il est dommageable que mon travail vous mette en porte à faux. Mais je vos avouerais que c’est la première fois que mon travail, libre et gratuit, est remis en cause! Je n’ai jamais eu ce genre de problème avec d’autres éditeurs, que ce soit Edge avec la licence Star Wars ou l’Anneau Unique, John Doe pour Icons ou Sans Détours pour Hollow Earth Expédition, qui ne m’ont jamais fais de retour négatif même en publiant mes travaux sur leurs forum respectif. Je vais donc supprimer les liens jusqu’à un retour positif de votre part!

Laisser un commentaire