Icons – le compte rendu – Guerre alternative (partie 4)

Pour voir le chapitre précédent, c’est ici!

icons jdrNos héros on donc le pistolet alternatif braqué sur eux par les NKOTB OF Science. leur mobile? Dans leur réalité ils ont a peine de pouvoirs par rapport aux autres super héros, et là-bas tout le monde est intelligent… Ils ont donc utiliser le pistolet Alternatif, certes, pour renvoyer les copies dans leur réalité, mais ils on sournoisement voleur leur pouvoir, et maintenant c’est à nos héros de subir ce sort! Lire la suite

Icons – le compte rendu – Guerre alternative (partie 3)

Chapitre précédent de ce rapport ici

icons jdrLes NKOTB Of Science ont repéré des énergies identiques aux leurs grâce au radar énergétique et ce sont donc rendus dans cette réalité. Pour eux cette déchirure dans le ciel est une déchirure de l’espace dimensionnel. Ils conseillent a nos héros d’aller interroger le Baron alternatif a la prison d’Alamo pendant que eux font de recherches pour solutionner la situation. Lire la suite

Icons – le compte rendu – Guerre alternative (partie 2)

icons jdrSi vous n’avez pas encore lut la première partie de ce rapport de partie, veuillez vous rendre ici

Nos quatre héros retourne à leur QG l’esprit a la fête de cette nouvelle bataille gagnée! Quand soudain l’alarme retentit encore, Le professeur René leur donne une nouvelle mission : Lire la suite

Une nouvelle partie d’Icons

icons jdrVendredi 15 Mars 2013, je vais me rendre dans l’Ain, dans le château de Mgr Archi afin de maîtriser une nouvelle partie d’Icons. Basé sur le scénario à paraître dans Casus Belli 6, cette partie devrait réunir Archi, Poutcho, Bas077, Mass, Izil et Hawlf.

Bas077 plus rapide que l’éclair, ou du moins, qu’un flèche, m’a déjà rendu sa feuille de perso que vous trouverez ici même.

Aigle courageux

Poutcho jouera un communiste roi de la métamorphose d’objet

Archi un télékinésiste, quand aux autres je ne sais pas encore!

Stay tuned, rapport de partie à venir!

Retour sur Octogones 3

Et oui… Je suis sérieusement a la bourre … des semaines de boulots intense m’ont tenues loin de ce blog ….

Mais me revoilà!

Déjà faisons le point sur Octogones :

Samedi 18:30 – Apres une nuit courte de sommeil et une journée passée à comater, je décide de me rendre à la dernière minute sur la convention, afin de ne pas stresser avant la première partie de ma vie dans cet univers, Je suis plus habitué aux salons personnels feutrés avec des joueurs que je connais. Il y a de tout sur cette convention, du GN, de la fig, des cartes à collectionner, des jeux de société, mais je n’ai qu’un objectif .. le jdr!

J’en profite pour acheter keltia, Ygdrassil version Pendragon chez 7ème cercle.

19h30 : Je croise Archi et Wordack qui m’annonce qu’il y a un joueur de plus … je n’ai que 5 pré-tirés .. mais toujours une feuille vierge sur moi! Marco crée son perso pendant que les autres font leur choix dans les pré-tirés.

20:30 Depart de l’aventure Icons – Je me suis basé sur l’aventure protocole ultima, en dérivant sur un univers français. Le clovis, jet prototype de fabrication, ou rien n’a été implémenter. Une IA dans la base peu serviable. Beaucoup de rires, seule

Partie dicons

remarque : les pré-tirés. Certains ne sont pas si fonctionnels que ça … après c’est sur c’est le système de tirage aléatoire de Icons qu’il faut revoir  mais bon c’est ça aussi l’esprit Icons! Décidemment ce jeu est vraiment pour faire une bulle d’air dans les campagnes de jeux plus sérieux. l’année prochaine je maîtriserais quelque chose de plus adulte! Des joueurs investis, Mentions spéciales à Archi encore très inspiré par son personnage de télépathe, a son frère, vendeur de beignets plus vrai que vrai, a Wordack le roi du miaulement et Marco, perdu au milieu de ces gens si étranges.

Dimanche 13:00 – Je reviens sur cette convention pour jouer à la brigade chimérique. Une jeune MJ toute timide arrive. Pour une fois ce n’est pas une rôliste qui pour prouver sa féminité ce fait passée pour un barbare tout puissant. Non elle assume sa féminité dans des pré tirés recherchés, avec une moralité (ou immoralité) définies. J’aime avoir des pré tirés qui me donne un défi a incarner, et là, j’en ai eu! Je suis Alister Crowley, vieillard occultiste, a la relation ambigüe avec son ami Sherlock Holmes, aimant choquer les vielles rombières. Entourés de rivaux, une savant et son robot et Arsène lupin. Hélas Lady Dylan (la jolie MJ) m’offrit une arme a double tranchant : l’hypnose!La Brigade chimérique est un univers résolument steam punk, conspirationniste, j’aime! Nous commencons par embarquer dans un zeppelin devant nous emmener vers l’Amérique (air connu de Joe Dassin). Devant le scepticisme de certains envers mes connaissance occulte, je me couvre une fois de ridicule en ratant une hypnose sur un joueur qui arrive à resister a ma voix. L’assistance se rit de moi, je prendrais ma revanche le soir en organisant une séance de table tournante (et non pas pas une séance de tournante sur la table comme certains joueur l’ont interprété, tsssss!). Mon blason redoré Je décidait d’aller me coucher, a notre réveil, les bijoux et argents des passagers avaient disparus! Bien sur Arsène Lupin fut accusé, et dans un élan d’héroïsme je le défendit, la table tournante de l’a veille l’a dit, Arsène n’a put voler le collier qu’il convoitait cette nuit là! Dans nos recherches nous finissons par mettre la main sur l’horloger, un homme s’échappant dans le temps grâce a une montre au radium, et ses quatre acolytes, la flamme, l’acide, un gros tapeur et un dernier (dont j’ai oublié le nom).

Brigade Chimérique

Alors qu’Arsène Lupin vaquait a ses occupations cambriolesques, nous entamions un combat épique contre les intrus. une fois les ennemis défaient, un petit vieux (Arsène Lupin masqué voulant récupérer la montre) surgit, je m’empressait de l’hypnotiser pour lui faire oublier cette scène (gnark gnark fallait pas me donner hypnose) et l’envoyer illico presto dans ses appartements pas suggestion. Tout auréoler de gloire, nous étions les héros du zeppelin. Arsène quand a lui avait disparu avec le collier convoité plus tôt.

Une fabuleuse partie, rondement menée, avec beaucoup de complicité. Merci a Lady Dylan de m’avoir fait découvrir cet univers, en plus d’être une très bonne MJ.

Je quittais donc Octogones a 18h30, fatigué mais la tête pleine d’aventures et de rire. A l’année prochaine

Icons – Octogones : la Marque mauve (préparation)

Aujourd’hui, faisons un point sur l’aventure que je vais faire jouer à Octogones

l’histoire est prête, les super vilains manquent encore a l’appel mais le squelette principal est la

Les persos pré tirés sont en cours de créations .. ouf ouf on vas s’en sortir a temps!

d’ailleurs en voila déja 3!

le cerveau  foxy girl  le gaulois

Je sais ce fut court pour aujourd’hui … mais j’ai tellement de choses a faire!!!!!

ICONS – retour de la première partie

Allez aujourd’hui je suis en forme, un deuxième article pour le plaisir.

Vendredi j’ai donc maîtriser ma première partie d’ICONS

Apres une bonne heure a créer les personnages par le hasard des dés (surtout du temps a expliquer les pouvoirs) Nous nous sommes lancer dans le scénario Ultima!

Il faut dire que mes joueurs ont décidé de prendre ce jeu de façon plus détendu qu’un Pathfinder ce qui n’était pas pour me déplaire, Ils ont faits des super héros français dans l’archétype le plus total! La bourrée overgnate obligatoire comme prestation avant tout combats!

Nous avions l’épouvantail, fermier roi de la croissance végétale et de la voltige en lianes.

El Blaster : la brute autant par sa force que par le tir d’énergie plasmatique.

Dick “Pic-Pic” : un extra terrestre ayant une longue griffe d’os à chaque main, se baladant dans le civil pour cacher son apparence sous un masque de Dick Rivers.

Et Georges “Le bombardier” : un humain entraîné avec la possibilité de voler et un pistolet agrandisseur.

Ces quatre héros forment ….les revanchards!

Toute cette joyeuse équipe, anciens super-vilains reconvertis se sont lancer a l’assaut du clone de leur ancien maître, une partie joyeuse, ou de nombreux sous-fifres ont finit assommés, certains tués .. (pas bien!) Mais surtout … Ils ont créés leur astronef de super-héros pour se rendre sur les lieux de détresse : Une moissonneuse-batteuse volante faite a partir de carcasses d’inventions d’Excelsior l’ancien maître de leur base!

En tant que MJ ils m’ont bien faire rire, j’ai eu, je pense, autant de plaisir qu’eux dans cette partie qui ne devait être qu’un one-shot, et a la demande générale, les persos sont conservés pour des parties ultérieures!

je vais donc devoir faire des scénars avec grand plaisir pour cette bande d’hurluberlus!

Compte rendus de la partie :

Ce sont d’anciens super vilains .. Excelsior le super mechant a finit sous les barreaux … marre de se faire tabasser par les super héros, d’un commun accord ils décident de passer du coter du bien …

Depuis les vestiges de l’ancienne base du mal, l’alarme retentie…  Alfred, l’IA de la base les envoies vers le lieu de l’alerte, l’entré d’un tunnel. Des hommes portants l’uniforme d’Excelsior retiennent les forces de l’ordre par un feu nourri. Un camion citerne est en feu et les flammes lèchent un bus scolaire rempli.

Alors Que El Blaster et Dick s’occupent des hommes de mains, les autres sa’occupent d’éteindre les flammes et de sauver les enfants.

Les vieilles manies on la vie dure et deux hommes de mains meurent … Alors que les forces de police congratulent nos nouveaux héros, un vaisseau argenté se pose… les justiciers sont la et accusent nos quatres héros de ce qui vient de ce passer … les enfants et la police prennent partie pour les revanchards!

Voulant éviter le combat ceux ci font appel a l’IA pour les téléporter dans la base … rien ne se passe .. mais les justiciers ont disparus …

De retour .. en bus.. a la base, il est temps de faire des recherches … les camions contenaient des micro robot reprogrammant les habitants de Maubeuges, annihilant toutes émotions

Apres plusieurs recherchent et combat, il comprennent que dans un vaisseau furtif, le clone d’Excelsior tire les ficelles … et lui mettent une bonne raclée!

 

Mais que sont devenus les justiciers? le mystère reste entier!